Inscrivez-vous à la Newsletter pour ne rien perdre de l'événement


Tirer véritablement parti du big data

par Jean-Baptiste Bouzige, CEO d’Ekimetrics

À l’heure où le big data et l’intelligence artificielle sont sur toutes les lèvres, le nombre d’entreprises à même d’exploiter efficacement les insights du big data dans le cadre de leur planification stratégique reste relativement faible.

La plupart se contente de faire bonne figure en achetant les logiciels et les équipements nécessaires, mais sont incapables d’interpréter et d’analyser les données correctement. Fondé à Paris en 2006 par quatre amis de l’Ecole Polytechnique, Ekimetrics a pour mission d’intégrer le big data au front-office, en collectant des données utiles pour améliorer l’efficacité des stratégies marketing.

L’objectif premier d’Ekimetrics est d’aider le monde de l’entreprise à tirer parti de la Data Science. Pour ses fondateurs, ce ne sont pas les entreprises qui doivent s’adapter à la structure des données, mais bien l’inverse. En d’autres termes, l’information est un outil : elle ne gouverne pas les activités des organisations. « Toutes les données peuvent être interprétées différemment, explique Jean-Baptiste Bouzige, PDG et co-fondateur d’Ekimetrics. Mais c’est la manière dont ces données sont interprétées et utilisées qui nous permet de réussir, grâce aux décisions éclairées que nous prenons. » La philosophie fondatrice d’Ekimetrics s’est avérée correcte : depuis son lancement en 2006, la société de conseil experte en Data Science a connu une croissance spectaculaire. « Nous comptons aujourd’hui plus de 280 salariés explique Jean-Baptiste. Tous nos collaborateurs ont été formés à la Data Science. C’est sur eux que notre entreprise repose, et nous les encourageons régulièrement à participer à des programmes de formation pour améliorer en continu leurs connaissances et leurs compétences. »

En parallèle, Ekimetrics s’est également implanté à l’international : l’entreprise est désormais présente à Londres, New York, Hong Kong et Dubaï. « Nous sommes autofinancés à 100 %, explique Jean-Baptiste. Notre business model inédit nous permet de nous démarquer des autres acteurs du marché. »

« Notre mission principale est d’aligner Data Science, objectifs stratégiques et business. »

Ekimetrics se spécialise dans le conseil en Data Science. La société utilise les données pour conseiller les entreprises dans différents domaines stratégiques clés. « Nos clients réalisent des investissements importants dans les nouvelles technologies, déclare Jean-Baptiste. Mais pour être utiles, ces technologies doivent être déployées correctement. C’est à cette étape que nous intervenons. Nous pouvons développer des algorithmes capables d’analyser efficacement les données, puis proposer des conclusions concrètes et exploitables. Dans ce genre de projet, il est rare que tout se déroule de la même manière du début à la fin : on a affaire à une multitude de facteurs qui ont chacun leur influence sur le résultat final. Heureusement, nous pouvons développer nos algorithmes en tenant compte de ces influences individuelles. » Ces projets peuvent par exemple porter sur l’élasticité du prix. Les résultats de l’analyse peuvent être utilisés pour aider les clients à choisir les campagnes promotionnelles à lancer, à optimiser la distribution ou à prioriser certains canaux publicitaires. « Nous prêtons également une attention particulière à l’impact de ces décisions, ajoute Jean-Baptiste. Cela nous permet ensuite de mesurer le ROI : en analysant les données, nous voyons ce qui marche et ce qui ne marche pas, puis nous ajustons notre approche en conséquence. »

Les insights générés par les analyses de données d’Ekimetrics peuvent même se traduire, si nécessaire, par le remaniement complet du business model du client. « Notre mission principale est d’aligner Data Science, objectifs stratégiques et business, explique M. Bouzige. Nous aidons nos clients à utiliser efficacement les technologies dans lesquelles elles ont investi. » Grâce à son approche efficace, Ekimetrics a déjà remporté plusieurs contrats prestigieux auprès d’acteurs internationaux comme PSA, AXA, Shell, McDonald’s, L’Oréal et Estée Lauder.

« À nos débuts, nous étions pionniers de notre marché, déclare M. Bouzige. Nous sommes maintenant confrontés à une concurrence plus forte, mais nous proposons toujours le portefeuille le plus complet du secteur. Ce qui nous différencie, c’est notre approche avancée de la performance. » Cette année, Ekimetrics entame un nouveau chapitre de son histoire avec le lancement de sa première solution logicielle propriétaire. Et grâce aux nouveaux postes créés, l’entreprise pourra mener à bien des projets encore plus ambitieux. « Nous souhaitons également nous impliquer dans des projets de transformation des données à grande échelle, conclut M. Bouzige. Il s’agit de contrats de plusieurs millions de dollars dans lesquels nous pourrons proposer notre expertise en Data Science pour accélérer les activités de nos clients. C’est notre objectif pour les prochaines années. »

Pour en savoir plus : sophie.desroseaux@ekimetrics.com.

Leave a Reply